Place de la Concorde - La place la plus importante de Paris
Place de la Concorde

Place de la Concorde

La Place de la Concorde se situe entre les Champs Élysées et les Jardins des Tuileries. Il s’agit de l’une des places les plus emblématiques de Paris, et ce, en grande partie dû à son passé chargé d’histoire.

En termes de taille, la Place de la Concorde est la deuxième plus grande place de France derrière celle des Quinconces à Bordeaux.

Un passé agité

La Place de la Concorde a été construite entre 1757 et 1779. Elle était dénommée à l’époque « Place de Louis XV ». En son centre, une statue équestre du roi avait été érigée pour célébrer son rétablissement d’une grave maladie.

En 1792, la statue est renversée et fondue, et la place rebaptisée « Place de la Révolution ». Pendant la Révolution française, la place a été le théâtre de scènes sanglantes en raison de l’installation de la guillotine, où plus de 1 200 personnes y ont été exécutées. Parmi les personnes les plus célèbres, on compte Marie-Antoinette, Louis XVI ou encore Robespierre.

Avec la fin de la Terreur, la place a été définitivement rebaptisée sous le nom de Place de la Concorde en 1795.

La place de nos jours

La Place de la Concorde a pris son aspect actuel entre 1836 et 1840, lorsqu’un immense obélisque provenant de Louxor et vieux de plus de 3 000 ans, a été offert par le vice-roi d’Egypte à la France.

De part et d’autre de l’obélisque se trouvent deux fontaines monumentales de style romain, avec des sculptures représentant des figures humaines et des animaux marins.

Le place est fermée d’un seul côté, où l’on retrouve d’imposants édifices tels que le siège du Ministère de la Marine et l’Hôtel de Crillon, l’un des plus anciens et luxueux au monde.

Depuis l’obélisque, il est possible de profiter de belles perspectives sur les Jardins des Tuileries, avec en fond, le Musée du Louvre. De l’autre côté, vous pourrez contempler les Champs-Elysées et l’Arc de Triomphe.